Les "think tankers" biélorusses entre expertise et dissidence.

L'engagement intellectuel sous régime autoritaire...Volume 36

05/2017
Auteur(s) : Maria Bigday
En stock
65,00 €

L'engagement intellectuel sous régime autoritaire...Volume 36

Version papier
Acheter
En stock
65,00 €
Description

À travers l’étude de l’espace de la recherche non étatique en sciences sociales en Biélorussie la thèse revisite la frontière entre la science et la politique et aborde la question de l’engagement intellectuel dans le contexte des transformations postsoviétiques. En 1992, en s’inspirant du modèle des think tanks, des entrepreneurs intellectuels biélorusses ont fondé les premiers instituts privés de recherche. Le nouveau mode professionnalisé de production intellectuelle est alors conçu comme un instrument de la « désoviétisation » de la science et de la « démocratisation » de la vie politique. Les transformations autoritaires de 1995-1996 ont marginalisé cet espace au sein du champ du pouvoir et ont favorisé sa politisation contestataire. Vers 2006 la quasi-totalité des centres fonctionnaient en dehors des cadres légaux. La nouvelle génération de chercheurs qui arrive dans les années 2000 contribue à la reproduction du caractère à la fois engagé et professionnel de la recherche non étatique. Un nouveau système de relations entre les agents du champ politique et les think tankers permet à ces derniers de revendiquer les rôles d’« experts indépendants » et d’« intellectuels engagés ».

Sommaire
Le sommaire n'est pas renseigné pour cet ouvrage.
Fiche technique
Fiche technique
EAN 9782247170432
Poids 594
Date de parution 3 mai 2017
Public cible

Étudiants et chercheurs en science politique, en sciences sociales

Marque de l'ouvrage DALLOZ
Façonnage BROCHE
Nom de série Science politique
Nom de la collection Nouvelle Bibliothèque de Thèses
Thématiques Science politique
Largeur 160
Hauteur 240
Nombre de pages 420

La collection "Nouvelle Bibliothèque de thèses"

La Nouvelle Bibliothèque de Thèses a vocation à publier, chaque année, des thèses de droit et de science politique primées par un jury universitaire, sur de stricts critères d’excellence et d’originalité.

Les thèses primées donneront lieu à l'établissement d'un contrat d'édition conforme aux usages de la profession,
et prévoyant notamment le versement de droits d'auteur proportionnels aux ventes.
La publication ne sera conditionnée à aucune participation financière de l'auteur.