Enseigner le droit public à Paris sous la Troisième République. Volume 150

04/2015 - 1e édition
Auteur(s) : Guillaume Richard
En stock
65,00 €

Enseigner le droit public à Paris sous la Troisième République. Volume 150

Version papier
Acheter
En stock
65,00 €
Description

Le droit public est un élément structurant l’organisation des facultés de droit en France depuis plus d’un siècle. La notion demeure pourtant peu interrogée dans ses soubassements historiques à l’époque contemporaine. Cette étude cherche à y contribuer en tentant de saisir le droit public à partir de l’histoire de son enseignement, généralisé à la fin du xixe siècle. L’institutionnalisation du droit public découle alors de l’élargissement de la fonction sociale des facultés de droit comme de la valorisation de nouvelles méthodes d’approches du droit, qui renversent l’ancienne centralité du droit civil et du droit romain. Ce processus national est ici vu à partir d’un contexte spécifique : celui de la Faculté de droit de Paris, première faculté de France, et de son environnement académique saturé d’établissements d’enseignement supérieur, comme l’École libre des sciences politiques. (...)

Sommaire

Première partie Implanter le droit public à Paris
Chapitre 1 La Faculté de droit de Paris, laboratoire des réformes ou pôle conservateur du champ académique parisien ?
Chapitre 2 Le rôle de premier plan de la Faculté de droit de Paris dans la réforme des diplômes juridiques nationaux
Chapitre 3 La constitution d’un corps de spécialistes parisiens du droit public
Seconde partie Façonner le droit public de Paris ?
Chapitre 1 Inscrire le droit public dans les formes de l’enseignement juridique
Chapitre 2 Juridiciser le droit public ?
Chapitre 3 Promouvoir le droit public

Fiche technique
Fiche technique
EAN 9782247151585
Poids 1308
Date de parution 15 avr. 2015
Marque de l'ouvrage DALLOZ
Façonnage BROCHE
Nom de la collection Nouvelle Bibliothèque de Thèses
Thématiques Histoire du droit public
Largeur 160
Hauteur 240
Nombre de pages 964

La collection "Nouvelle Bibliothèque de thèses"

La Nouvelle Bibliothèque de Thèses a vocation à publier, chaque année, des thèses de droit et de science politique primées par un jury universitaire, sur de stricts critères d’excellence et d’originalité.

Les thèses primées donneront lieu à l'établissement d'un contrat d'édition conforme aux usages de la profession,
et prévoyant notamment le versement de droits d'auteur proportionnels aux ventes.
La publication ne sera conditionnée à aucune participation financière de l'auteur.