Une étude socio-historique des prises de position et des recompositions partisanes

Le PCF confronté à " l'Europe "

05/2017 - 1e édition
Auteur(s) : Nicolas Azam
En stock
65,00 €

Le PCF confronté à " l'Europe "

Version papier
Acheter
En stock
65,00 €
Description

À partir de quand et comment la Communauté devenue Union européenne fut-elle perçue comme l'expression politique naturelle de « l'Europe » ? Selon quelles modalités a-t-elle finie par être pensée comme un espace intermédiaire relativement autonome entre le niveau international et les scènes nationales ? Recourant aux instruments de la sociologie historique, cet ouvrage explore les mécanismes ayant permis l'introduction de la construction européenne comme thème récurrent de la compétition politique. À cette fin, il examine la fabrique des prises de position d'un parti, le PCF, longtemps réputé rétif au fait communautaire. En effet, à rebours des travaux qui enferment les forces contestataires sous l'étiquette d' « eurosceptiques », il met en évidence la modulation et l'ambivalence des positionnements partisans. En outre, il soutient que les détracteurs de la construction européenne ont eux aussi contribué, quoique de manière paradoxale, à faire percevoir l'Europe communautaire comme une réalité à part entière. Au sein même du PCF, le thème européen est débattu dans le cadre de luttes au travers desquelles se joue la redéfinition de la marque communiste et des règles internes de fonctionnement.

Sommaire
Le sommaire n'est pas renseigné pour cet ouvrage.
Fiche technique
Fiche technique
EAN 9782247170425
Poids 1048
Date de parution 3 mai 2017
Public cible

Etudiants et chercheurs en science politique, en histoire du XXe siècle, en histoire des partis politiques.

Marque de l'ouvrage DALLOZ
Façonnage BROCHE
Nom de série Science politique
Nom de la collection Nouvelle Bibliothèque de Thèses
Thématiques Science politique
Largeur 160
Hauteur 240
Nombre de pages 758

La collection "Nouvelle Bibliothèque de thèses"

La Nouvelle Bibliothèque de Thèses a vocation à publier, chaque année, des thèses de droit et de science politique primées par un jury universitaire, sur de stricts critères d’excellence et d’originalité.

Les thèses primées donneront lieu à l'établissement d'un contrat d'édition conforme aux usages de la profession,
et prévoyant notamment le versement de droits d'auteur proportionnels aux ventes.
La publication ne sera conditionnée à aucune participation financière de l'auteur.