Étude des transformations du jugement pénal

Le procès pénal accéléré. Volume 120

04/2012
Auteur(s) : Camille Viennot
En stock
70,00 €

Le procès pénal accéléré. Volume 120

Version papier
Acheter
En stock
70,00 €
Description

Les réformes de la procédure pénale se succèdent, transformant en profondeur le jugement pénal. L’ouvrage de Camille Viennot vient à point nommé dans le contexte actuel de cette étonnante mutation de l’acte de juger à laquelle nous assistons, sans encore disposer des catégories juridiques pertinentes nous permettant de la penser. (…) Des nouveaux juges pour juger autrement, tels sont les deux temps de la démonstration. (…) La thèse de Camille Viennot, par sa méthode et par son contenu, constitue un apport original et important à la réflexion sur le jugement pénal. En mettant en question des catégories juridiques devenues approximatives, voire désuètes, elle permet de penser autrement un des mouvements majeurs de la procédure pénale.

Sommaire

Partie 1. Les mutations de la figure du juge : la consécration d’un procès pénal délégué
Titre 1. Les délégations intrajudiciaires
- Du juge au parquetier
- De la collégialité au juge unique
Titre 2. Les délégations extrajudiciaires
- Les professionnels non juges 
- Les juges non professionnels

Partie 2. Les mutations de l’acte de juger : la consécration d’un procès pénal simplifié
Titre 1. Un débat judiciaire minoré
- Le recours au consentement du mis en cause 
- La marginalisation de l’audience contradictoire
Titre 2 Les oppositions à la procédure encadrées
- L’exercice circonscrit des droits de la défense 
- L’exercice contourné de l’action civile

Fiche technique
Fiche technique
EAN 9782247115969
Poids 870
Date de parution 18 avr. 2012
Marque de l'ouvrage DALLOZ
Façonnage BROCHE
Nom de série Droit
Nom de la collection Nouvelle Bibliothèque de Thèses
Thématiques Droit pénal Procédure pénale
Largeur 160
Hauteur 240
Nombre de pages 624

La collection "Nouvelle Bibliothèque de thèses"

La Nouvelle Bibliothèque de Thèses a vocation à publier, chaque année, des thèses de droit et de science politique primées par un jury universitaire, sur de stricts critères d’excellence et d’originalité.

Les thèses primées donneront lieu à l'établissement d'un contrat d'édition conforme aux usages de la profession,
et prévoyant notamment le versement de droits d'auteur proportionnels aux ventes.
La publication ne sera conditionnée à aucune participation financière de l'auteur.