Le Big Data et le Droit

02/2020
Auteur(s) : Florence G'sell
En stock
44,00 €

Le Big Data et le Droit

Version papier
Acheter
En stock
44,00 €
Description


"Comment le "Big Data" repousse les frontières du droit et de la théorie juridique ?"

Ce qu'il est convenu d'appeler le "Big Data" repousse les frontières du droit et de la théorie juridique. De nombreuses activités humaines vont, de plus en plus, être assurées par des machines, le plus souvent à partir de plateformes internet largement dérégulées et fonctionnant de manière très différente des activités réglementées traditionnelles.

Comment le droit doit-il traiter cette profonde mutation? Comment le Big Data change-t-il le droit, qu'il s'agisse de la production normative, de l'activité de juger, du conseil juridique? 

Cet ouvrage traite de la manière dont les technologies du Big Data sont en train de modifier la nature profonde du droit, de l'activité juridique, du droit des contrats et des activités régulées par le droit. Il envisage le rôle du droit dans la régulation des activités fondées sur l'analyse de données et les éventuelles justifications d'une réglementation en la matière.

Sommaire

Préface, par Guy Canivet, premier président honoraire de la Cour de cassation,ancien membre du Conseil constitutionnel

Avant-Propos, par Florence G’sell, professeure à l’Université de Lorraineet Omri Ben-Shahar, professeur à l’Université de Chicago

PREMIÈRE PARTIE. La révolution du Big Data

Les algorithmes pourraient-ils remplacer les juges ? par Serge Abiteboul, directeur de recherche, Inriaet École normale supérieure, Pariset Florence G’sell, professeur à l’Université de Lorraine,chercheur associé à l’IHEJ

La modélisation de l’indemnisation du préjudice corporel, par Anaïs Gayte-Papon De Lameigné, docteur en droit privéà l’Université Clermont Auvergne, Centre Michel de l’Hospital EA 4232,Clermont-Ferrand, France et Pierrick Legrand, docteur en mathématiques à l’Université de Bordeaux, Institut de mathématiques de BordeauxUMR CNRS 5251, Inria Bordeaux Sud-Ouestet Jacques Lévy-Véhel, docteur en mathématiques,président de Case Law Analytics

La fin des règles et des standards, par Anthony J. Casey, professeur à l’Université de Chicago et Anthony Niblett, professeur à l’Université de Toronto.

Les décisions algorithmiques, par Florence G’sell, professeur à l’Université de Lorraine,chercheur associé à l’IHEJ

DEUXIÈME PARTIE. L’évolution du droit

Quelques réflexions épistémologiques sur la compétitionentre norme juridique et norme numérique, par Jean Lassègue, directeur de recherche au CNRS,Centre Georg Simmel – Recherches franco-allemandesen sciences sociales (EHESS-CNRS)

Le droit algorithmique : sur l’effacement de la distinction entre la règle et sa mise en oeuvre, par David Restrepo Amariles, professeur à HEC Paris,membre de l’Institut DATA IA, Fellow du Centre Perelman (ULB)

La mise en oeuvre de la personnalisation du droit, par Christoph Busch, professeur à l’Université d’Osnabrück

L’interprétation des contrats grâce aux sondages et aux expérimentations, par Lior Jacob Strahilevitz, professeur à l’Université de Chicago et Omri Ben-Shahar, professeur à l’Université de Chicago

Essai de prospective juridique sur les modesde valorisation des données : fonds informationnel, droit à la portabilité et dividende de la donnée, par Valérie-Laure Benabou, professeur à l’Université Aix-Marseille

TROISIÈME PARTIE. La protection des individus

L’impact du RGPD sur les innovations en matière d’IA, par Béatrice Delmas-Linel, avocate associée, Osborne Clarkeet Grégoire Dumas, avocat, Osborne Clarke

Empowerment et Big Data sur données personnelles, par Nicolas Anciaux, directeur de recherche INRIA, équipe PETRUS et Célia Zolynski, professeur à l’École de Droit de la Sorbonne, IRJS

La discrimination algorithmique, par Adrien Basdevant, avocat au Barreau de Paris

La personnalisation illicite, par Anne-Lise Sibony, professeure à l’Université catholique de Louvain et Damian Clifford, docteur en droit, KU Leuven

Pour un profilage des données et une personnalisation de la publicité et des services plus transparents pour le consommateur, par Axel Adida, directeur des Opérations Digitales, Groupe L’Oréal

Fiche technique
Fiche technique
EAN 9782247187447
Poids 468
Date de parution 19 févr. 2020
Public cible

Etudiants, Universitaires, Professionnels, Praticiens

Marque de l'ouvrage DALLOZ
Façonnage BROCHE
Nom de série Actes
Nom de la collection Thèmes et commentaires
Largeur 157
Hauteur 240
Nombre de pages 300

L'auteur

(Direction)
  • Florence G'sell : professeur de droit à l'Université de Lorraine