La propriété du 21e siècle

07/2021
Auteur(s) : Valérie Malabat
En stock
44,00 €

La propriété du 21e siècle

Version papier
Acheter
En stock
44,00 €
Description


Un modèle ancestral toujours adapté aux grands enjeux de notre environnement ?

La propriété du XXIe siècle remet en question le modèle ancestral, à savoir s'il est toujours adapté aux grands enjeux de notre environnement.

Dans une recherche fondamentale analysant les rapports juridiques de l’homme à son environnement qu’il soit naturel, biologique, culturel, économique ou sociologique, doit prendre place une étude approfondie du droit de propriété.
Envisagé classiquement comme un rapport direct de droit et de puissance de l’homme sur une chose, le droit de propriété est souvent considéré comme inadapté à de nouveaux objets, de nouveaux enjeux.
Pourtant les potentialités de cette technique juridique sont immenses et pourraient être exploitées dans une autre logique de rapport de protection des choses par l’homme et, partant, de responsabilisation de ce dernier.

Ce sont ces questions que le colloque organisé à l’Université de Bordeaux le 26 septembre 2019 a explorées, en détaillant selon les objets qui font naître aujourd’hui les questions juridiques et éthiques les plus épineuses.

Un modèle ancestral toujours adapté aux
grands enjeux de notre environnement ?len modèle ancestral toujours adapté auxgrands enjeux de notre environnement ?
Sommaire

-la terre

-le corps humain

-les biens vitaux

-les biens culturels

-les savoir-faire

-les données numériques

Fiche technique
Fiche technique
EAN 9782247204090
Poids 260
Public cible

Etudiants, universitaires, avocats aux conseils, magistrats

Date de parution 15 juil. 2021
Marque de l'ouvrage DALLOZ
Façonnage BROCHE
Nom de série Actes
Nom de la collection Thèmes et commentaires
Thématiques Droit civil, Histoire et Philosophie du droit, Droit administratif, Libertés publiques
Largeur 157
Hauteur 240

L'auteur

Sous la direction de
  • Valérie Malabat : Professeur à l'Université Montesquieu-Bordeaux IV, Institut de sciences criminelles (IEDCP)