La notion d'universalité. Étude de droit civil. Volume 209

04/2021
Auteur(s) : Antoine Nallet
En stock
75,00 €

La notion d'universalité. Étude de droit civil. Volume 209

Version papier
Acheter
En stock
75,00 €
Description


La distinction entre l'universalité de droit et l'universalité de fait

La notion d’universalité se présente sous l’angle d’une distinction entre l’universalité de droit et l’universalité de fait. Cette opposition, héritage de la tradition, a été, en droit moderne, coulée dans des objets juridiques nouveaux. L’universalité de droit, assimilée à la notion de patrimoine, s’identifie grâce à l’idée de corrélation actif/passif. L’universalité de fait à l’idée de collection de biens qui se réifie. 

Sommaire

 

Première partie. Analyse critique de la notion classique d’universalité

Titre I. La conception dualiste de l’universalité

Chapitre 1. La tradition

Chapitre 2. L’interprétation du Code civil

Chapitre 3. Le parachèvement de la théorie dualiste de l’universalité

Titre II. Critique de la conception dualiste de l’universalité

Chapitre 1. Les faiblesses de l’opposition entre les deux universalités

Chapitre 2. Les inconvénients de l’opposition entre les deux universalités

Chapitre 3. La signification réelle de l’opposition des deux universalités

 

Seconde partie. Essai d’une nouvelle théorie de l’universalité

Titre I. La conception moniste de l’universalité

Chapitre 1. La conception objective de l’universalité

Chapitre 2. La contingence du passif

Titre II. La vérification de la conception moniste de l’universalité

Chapitre 1. La propriété de l’universalité

Chapitre 2. La possession de l’universalité

Chapitre 3. L’administration de l’universalité

Chapitre 4. La protection de l’universalité 

Fiche technique
Fiche technique
EAN9782247206377
Poids568
Date de parution21 avr. 2021
Marque de l'ouvrageDALLOZ
FaçonnageBROCHE
Nom de la collectionNouvelle Bibliothèque de Thèses
ThématiquesDroit civil
Largeur157
Hauteur240
Nombre de pages408

La collection "Nouvelle Bibliothèque de thèses"

La Nouvelle Bibliothèque de Thèses a vocation à publier, chaque année, des thèses de droit et de science politique primées par un jury universitaire, sur de stricts critères d’excellence et d’originalité.

Les thèses primées donneront lieu à l'établissement d'un contrat d'édition conforme aux usages de la profession,
et prévoyant notamment le versement de droits d'auteur proportionnels aux ventes.
La publication ne sera conditionnée à aucune participation financière de l'auteur.