La naissance de l'autorité de la représentation nationale en droit constitutionnel français (1789-1794). Volume 207

04/2021
Auteur(s) : Benjamin Lecoq-Pujade
En stock
75,00 €

La naissance de l'autorité de la représentation nationale en droit constitutionnel français (1789-1794). Volume 207

Version papier
Acheter
En stock
75,00 €
Description


La nature de l'autorité reconnue à la représentation nationale

La question contemporaine de la place et du rôle du Parlement au sein des institutions françaises interroge la nature de l’autorité traditionnellement reconnue à la représentation nationale. Cette recherche a pour objet d’analyser les origines révolutionnaires de ce paradigme du droit constitutionnel français consistant à voir dans l’assemblée des représentants de la Nation le siège d’une autorité politique trouvant sa source dans l’expression représentative de la volonté générale.

Sommaire

 

Première partie. Les représentations de l’autorité

Titre I. L’autorité dés-instituante de la nation : la souveraineté nationale

Chapitre I. Identifier le souverain : la gestation d’une conception immanente de l’autorité politique

Chapitre II. Figurer le souverain : la représentation comme procédé d’émancipation

Titre II. L’autorité instituée de la Nation : la loi, expression de la volonté générale

Chapitre I. Relativiser l’autorité : l’échec d’une conception objective et matérielle de la volonté générale

Chapitre II. Exalter l’autorité : la victoire d’une conception subjective et organique de la volonté générale

 

Seconde partie. L’autorité de la représentation

Titre I. La représentation comme titre : entre délégation et incorporation

Chapitre I. Une logique dissociative : la représentation comme gouvernement par délégation

Chapitre II. Une logique symbiotique : La représentation comme processus d’incorporation

Titre II. La représentation comme compétence : de l’exercice d’une fonction constitutionnelle à la revendication d’un droit de souveraineté

Chapitre I. L’impensable délégation constitutionnelle : l’échec d’un constitutionnalisme pondérateur

Chapitre II. De l’incorporation à l’absorption : la victoire d’un constitutionnalisme d’exaltation 

Fiche technique
Fiche technique
EAN9782247206353
Poids1184
Date de parution21 avr. 2021
Marque de l'ouvrageDALLOZ
FaçonnageBROCHE
Nom de la collectionNouvelle Bibliothèque de Thèses
ThématiquesDroit constitutionnel
Largeur157
Hauteur240
Nombre de pages870

La collection "Nouvelle Bibliothèque de thèses"

La Nouvelle Bibliothèque de Thèses a vocation à publier, chaque année, des thèses de droit et de science politique primées par un jury universitaire, sur de stricts critères d’excellence et d’originalité.

Les thèses primées donneront lieu à l'établissement d'un contrat d'édition conforme aux usages de la profession,
et prévoyant notamment le versement de droits d'auteur proportionnels aux ventes.
La publication ne sera conditionnée à aucune participation financière de l'auteur.