L'entretien des personnes et des biens. Volume 187

Essai sur une catégorie juridique
04/2019 - 1e édition
Auteur(s) : Hugues Michelin-Brachet
En stock
75,00 €

L'entretien des personnes et des biens. Volume 187

Version papier
Acheter
En stock
75,00 €

Engagements

  • Codes et revues : version numérique incluse et accès immédiat
  • Paiement sécurisé par CB ou par chèque
  • Livraison à 1 centime et expédition en 24H
  • Dernière édition garantie
Description

[…] il existe bien, en droit, une notion unitaire d’entretien, fondée sur un critère propre et performant : l’acte d’entretien est celui qui permet d’assurer le maintien d’une existence normale et durable. L’existence normale s’entend, objectivement, d’une existence d’une qualité minimale et, subjectivement, d’une existence d’une qualité suffisante. L’existence durable s’apprécie compte tenu de la durée de vie possible de chaque personne et de chaque bien entretenus. […] L’acte d’entretien concerne aussi bien les personnes physiques que les biens. […] Leur commune relevance d’une même catégorie n’aboutit, pour autant, à aucune confusion de ces instances dont l’opposition est au fondement de l’ordonnancement juridique, en tant qu’elle prolonge un choix axiologique premier […]. L’unité de la notion d’entretien contraste avec la dualité de son régime, sans qu’il ne s’agisse par-là d’une division entre le régime de l’entretien des personnes physiques et le régime de l’entretien des biens. L’opposition du régime de l’entretien s’articule à partir de la distinction, effectivement majeure, entre la faculté d’entretien (des personnes et des biens) et l’obligation d’entretien (des personnes et des biens). Nul n’est en principe tenu ni de s’entretenir ni d’entretenir son bien ; il y a là l’une des manifestations du principe de liberté, rappel qui permet d’observer que la propriété ne constitue jamais que la déclinaison de la liberté dans l’ordre des choses. Pour autant, le principe selon lequel, s’agissant de soi-même comme de ses biens, l’entretien est affaire de faculté, sonne comme un principe vide chaque fois que le titulaire de ladite faculté est dépourvu des moyens lui permettant de procéder effectivement ou suffisamment à l’entretien de sa personne ou de ses biens […]. La faculté d’entretien n’est pas absolue. Elle est […] « tempérée » par des obligations, parfois des contraintes, destinées à conduire un sujet de droit à entretenir sa personne physique ou tels de ses biens, encore qu’il existe, peut-on estimer, une contradiction insurmontable entre la faculté de s’entretenir ou d’entretenir ses biens, donc celle de ne pas le faire, et l’obligation d’y procéder […]. L’obligation d’entretenir autrui ou la chose d’autrui correspond à des hypothèses diverses, parfois fort différentes les unes des autres, et là encore, il ne s’agit pas seulement de ce que l’obligation d’entretenir une personne obéit à des ressorts philosophiques, politiques ou sociaux autres que ceux qui fondent l’obligation d’entretenir un bien. Hugues Michelin-Brachet dresse un tableau analytique, une taxinomie même, des cas dans lesquels une obligation d’entretien est édictée. Cette classification, non seulement contribue efficacement à la construction de la théorie générale de l’entretien, mais encore permet de mesurer l’importance, la richesse et l’étendue de l’obligation d’entretien. Le tableau systématique que présente l’auteur s’achève par l’analyse raisonnée du régime d’exécution de l’obligation d’entretien, développement qui est d’une utilité concrète certaine, tout en révélant que le souci d’efficacité de cette obligation n’est pas le moindre des traits de son régime. Ce qui met encore en exergue l’importance sociale du phénomène à l’analyse de la dimension juridique duquel s’est attaché Hugues Michelin-Brachet. […].

Sommaire


Première partie
L’unité de la notion d’entretien
Titre 1. La définition de l’entretien
Chapitre 1. La cause de l’entretien : le dépérissement des personnes et des biens
Chapitre 2. Les caractéristiques de l’entretien : le maintien d’une existence normale et durable
Titre 2. L’entretien et les notions voisines
Chapitre 1. La distinction de l’entretien des notions voisines d’après le critère du maintien d’une existence normale
Chapitre 2. La distinction de l’entretien des notions voisines d’après le critère du maintien d’une existence durable

Seconde partie
La dualité du régime de l’entretien
Titre 1. La faculté d’entretien
Chapitre 1. L’existence d’une faculté d’entretien
Chapitre 2. Le soutien de l’exercice de la faculté d’entretien
Titre 2. L’obligation d’entretien
Chapitre 1. Les sources de l’obligation d’entretien
Chapitre 2. L’exécution de l’obligation d’entretien

Fiche technique
Fiche technique
EAN 9782247187089
Poids 690
Date de parution 24 avr. 2019
Marque de l'ouvrage DALLOZ
Façonnage BROCHE
Nom de la collection Nouvelle Bibliothèque de Thèses
Thématiques Droit civil
Largeur 157
Hauteur 240
Nombre de pages 504