Finances publiques et santé

10/2011
Auteur(s) : Rémi Pellet
75,00 €

Représentant plus de 11% du PIB, soit à peu près l’équivalent de la moitié du budget de l’État et financées au trois-quarts par des prélèvements obligatoires, les dépenses de santé restent difficiles à maîtriser : le déficit structurel de l’assurance-maladie est de l’ordre de 0,5% du PIB soit près de 10 milliards d’euros par an. Quant aux réformes récentes, elles donnent lieu à des lectures opposées : certains experts critiquent l’étatisation de la médecine libérale et l’augmentation des charges publiques, tandis que d’autres s’inquiètent de la privatisation de la couverture d’assurance santé et du service public hospitalier, ainsi que du glissement d’une maîtrise « médicalisée » à une maîtrise « comptable » des dépenses de santé.
Pour comprendre l’organisation financière du système de santé français et son évolution à venir, en les comparant à celles de systèmes étrangers (européens, nord-américain, japonais, brésilien), quarante chercheurs et praticiens de plusieurs disciplines (droit, économie, gestion, géographie, sciences politiques, finances, comptabilité) ont participé au colloque Finances publiques et Santé.

Fiche technique
EAN9782247110308
Poids775
Date de parution19 oct. 2011
Public cible

Etudiants en master 2 Droit de la santé, universitaires, professionnels ou politiques spécialistes du thème

Marque de l'ouvrageDALLOZ
FaçonnageBROCHE
Nom de sérieActes
Nom de la collectionThèmes et commentaires
ThématiquesDroit social Droit du travail, Finances publiques Droit fiscal
Largeur170
Hauteur240
Nombre de pages536

Finances publiques et santé

Version papier

En stock
75,00 €